Les différents types de taux d’intérêts

Alors que l’on s’apprête à réaliser un achat immobilier, on s’intéresse en priorité au montant des taux d’intérêts que les établissements financiers peuvent nous accorder. En fonction du montant emprunté, de la durée du prêt et de l’évaluation des risques faites par la banque.
Pour autant, on s’intéresse peu aux types de taux d’intérêts à accorder à son projet immobilier.
Il en existe en effet trois différents, que l’on peut appliquer à un crédit immobilier. Le taux fixe, le taux variable et le taux capé.

Bon à savoir : le taux de référence en France est l’Euribor.
Celui-ci représente le taux de référence des prêts bancaires entre établissements financiers. S’il baisse, les taux accordés aux clients baissent, s’il augmente, les taux d’intérêts proposés aux clients suivent le même mouvement.

Le prêt à taux fixeexpropriation

Celui-ci est le plus traditionnel pour accompagner un achat immobilier. Il s’agit d’un taux d’intérêt qui reste identique tout au long de l’emprunt. Il est connu à l’avance, accepté par les emprunteurs et permet une visibilité totale sur l’opération.
Bien entendu, il ne fait pas obstacle à une remboursement anticipé, ni même à un rachat de crédit si les taux se trouvent plus favorables en cours de prêt, sachant néanmoins que le rachat de crédit n’est pas accordé systématiquement par les banques.

Réputé sécurisant pour l’emprunteur, il n’en est pas dénué d’inconvénient puisqu’il est le taux le plus coûteux à la fin de l’opération bancaire.

Le taux d’intérêt variable

Le taux d’intérêt variable va permettre à l’emprunteur de voir son taux évoluer selon l’évolution de l’Euribor.
Considéré comme le taux d’intérêt le plus juste, il est aussi, le plus risqué. En effet, l’Euribor est révisé constamment, à la baisse ou à la hausse !

Non seulement, l’emprunteur ne peut avoir aucune visibilité sur le coût total de son emprunt, ni sur ses échéances mensuelles, mais il peut se voir impacté par des hausses importantes du taux.

Le taux d’intérêt capé

Le taux d’intérêt capé est un taux d’intérêt variable mais limité à une certaine augmentation.
Dans les faits, l’emprunteur bénéficie de toutes les baisses des taux d’intérêts, des hausses également mais sans qu’elles puissent excéder un plafond déterminé lors de l’établissement du contrat de prêt.

Bon à savoir : l’augmentation du taux d’intérêt est souvent limité à 1%, en hausse comme en baisse.
Il conviendra alors pour chaque acheteur, de prendre le temps de se renseigner auprès de son établissement financier sur la formule la plus adaptée à sa situation personnelle et à son projet immobilier.

A lire ensuite