A quel moment prendre une hypothèque ?

famille prenant une hypothèque sur sa maison

Il existe de nombreuses situations dans la vie qui peuvent justifier la prise d’une hypothèque sur une maison ou un appartement. En effet, on pense toujours que prendre une hypothèque n’est valable que lorsque l’on souhaite souscrire un prêt immobilier.
Or il existe bien d’autres cas dans lesquels l’hypothèque est une opportunité intéressante.
Voyons ensemble à quel moment prendre une hypothèque.

Quelles sont les raisons de prendre une hypothèque ?

Prendre une hypothèque pour obtenir un crédit immobilier

C’est le cas le plus classique, la prise d’une hypothèque sur un bien immobilier pour souscrire un prêt.
Dans cette situation, c’est bien souvent l’établissement financier qui va exiger cette garantie qui lui permet de prêter sans risquer la défaillance de l’emprunteur.
Si l’emprunteur justement ne peut rembourser, au cours du prêt, les mensualités, la banque dispose alors du droit de saisir et de mettre le bien, objet de l’hypothèque, en vente aux enchères et ainsi, obtenir le règlement du solde du prêt.

Il existe bien entendu d’autres garanties que la banque peut exiger comme le cautionnement.

Prendre une hypothèque pour sécuriser sa retraite

Le prêt hypothécaire est une solution méconnue pour sécuriser sa retraite et les baisses de revenus éventuels mais pourtant intéressante. 

Grâce à l’hypothèque, il est possible d’augmenter ses revenus ou encore faire face à des frais essentiels comme l’aménagement d’un logement … 

Comment s’y prendre ? Il s’agit de s’adresser à sa banque et de mettre son bien immobilier ou l’un de ses biens sous hypothèque. La banque va alors accorder un prêt hypothécaire permettant la réalisation de ses projets.

Bon à savoir : il n’est pas possible de grever d’hypothèque l’ensemble de son patrimoine immobilier. 

Prendre une hypothèque pour transmettre son patrimoine

Lors de la mise en place du prêt hypothécaire, il est possible de constituer une SCI (société civile immobilière) par exemple ou réaliser une donation et ainsi organiser la transmission de son patrimoine.

Comment fonctionne l’hypothèque ?

Il faut savoir que la prise d’une hypothèque est un acte très réglementé. En effet, la convention hypothécaire entre l’emprunteur la banque est obligatoirement un acte authentique, rédigé par un notaire.

Par ailleurs, l’hypothèque doit être publiée auprès du service de la publicité foncière. C’est le notaire qui se charge de cette démarche qui rend l’acte opposable aux tiers.
S’il est tout à fait possible de vendre ou d’acquérir un bien grevé d’une hypothèque, il est important, au vu des conséquences importantes de cet engagement, que chaque partie soit parfaitement informée de la situation du bien immobilier.  

L’hypothèque est d’une durée maximale de 50 ans. La plupart du temps, elle s’étend sur la même durée que le prêt accordé mais il est possible d’obtenir la mainlevée de l’hypothèque avant la fin de sa durée initiale (remboursement anticipé, entrée d’argent non prévu …).
La publicité de l’acte étant essentiel, l’hypothèque, si elle s’éteint en même temps que le prêt, est inscrite une année supplémentaire au service de la publicité foncière.

Il faut préciser que l’hypothèque, si elle permet d’obtenir des liquidités, possède un coût non négligeable, composé par les frais de notaire, les frais d’enregistrement et de publicité, ce qui augmente le montant final de l’opération. C’est à ne pas négliger dans l’enveloppe globale de son projet.

Pro

Respect de la confidentialité des renseignements collectés (CNIL)

Taxes incluses

Les tarifs sont en TTC et incluent la TVA à 20% et les taxes fiscales

Sérénité

Prise en charge de vos demandes personnalisées

Rapidité

Traitement de vos commandes dès réception

Paiements sécurisés

Paiements sécurisés par carte bancaire (Stripe) ou par Paypal