Obtenir un prêt professionnel grâce à l’hypothèque

obtenir un prêt

Faire financer son entreprise est une démarche traditionnelle dans la vie d’un entrepreneur. Il existe d’ailleurs bon nombre de mécanismes permettant d’assurer un fond de trésorerie aux entreprises ou encore les assurer d’une aide ponctuelle en cas de projet nécessitant le recours à des fonds complémentaires.
Toutefois, les prêts grands publics sont également ouverts aux entreprises et elles peuvent tout à fait obtenir un prêt professionnel grâce à la mise en place d’une hypothèque.

Mécanisme du prêt professionnel hypothécaire

Un crédit hypothécaire professionnel permet d’obtenir un prêt pour le financement de son projet professionnel en contrepartie de l’apport auprès de l’établissement prêteur d’une garantie hypothécaire, constitué par un bien immobilier ou un terrain. Le montant du crédit dépendra de la valeur du bien foncier apporté en garantie.

Ce type de crédit s’adresse aussi bien aux dirigeants de PME, de TPE qu’aux indépendants, artisans et commerçants. Les marchands de biens et les SCI sont également concernés. 

Souvent, le bien immobilier apporté en garantie est un bien affecté à l’activité professionnelle comme le siège social, un atelier, un immeuble mais il peut également être constitué d’un bien immobilier personnel.

Quels projets financés grâce à l’hypothèque ?

Tous les projets professionnels sont éligibles à ce mécanisme. Il peut s’agir pour le chef d’entreprise de financer une opération précise comme l’achat de matériel, pour le commerçant de lancer sa boutique ou encore pour l’indépendant de lancer son activité professionnelle. En ces temps de crise, il est possible de renflouer sa trésorerie via un crédit hypothécaire ou encore d’opérer un rachat de crédit.
Les fonds sont libres d’investissement, ce qui offre une grande souplesse aux professionnels.

Montant et durée du prêt hypothécaire

Comme nous l’avons précisé plus haut, le montant du crédit dépendra directement de la valeur du bien hypothéqué. 

Il est toutefois considéré que le crédit hypothécaire ne couvre pas la totalité du prêt accordé, il s’élève entre 50 et 60% de la valeur du bien.

Cette limitation est exigée par les banques qui cherchent à se protéger un maximum de tout risque de défaillance. Les revenus d’une entreprise étant par nature fluctuants et dépendant de nombreux facteurs externes, les banques vont être très vigilantes pour assurer le remboursement du prêt dans sa totalité.

La banque prend les précautions nécessaires pour pouvoir se faire rembourser en cas de cessation d’activité. 

Quant à la durée du prêt hypothécaire, elle peut être diverse et s’étaler sur du court, du moyen ou du long terme selon les besoins de financement. 

Un prêt long sera bien entendu plus risqué pour la banque qui prendra de ce fait, plus de précautions. Il sera par ailleurs plus coûteux pour l’entreprise.

Combien coûte un prêt hypothécaire professionnel

Ce mécanisme a un coût important. L’hypothèque est un processus très réglementé, passé par devant notaire et publié auprès des services de la publicité foncière. A rajouter aux honoraires du notaire et frais d’enregistrement de l’acte, les droits de timbre et les frais de l’assurance-emprunteur.

Si le prêt hypothécaire professionnel est une opportunité pour de nombreux professionnels, il conviendra de ne pas négliger les risques importants d’une telle opération. En cas de défaillance, la banque est en droit de faire saisir le bien et d’en obtenir la vente forcée. 

confiance
Pro

Respect de la confidentialité des renseignements collectés (CNIL)

assurance tva
Taxes incluses

Les tarifs sont en TTC et incluent la TVA à 20% et les taxes fiscales

assurance serenite
Sérénité

Prise en charge de vos demandes personnalisées

rapidite
Rapidité

Traitement de vos commandes dès réception

paiement securise
Paiements sécurisés

Paiements sécurisés par carte bancaire (Stripe) ou par Paypal